Restauration aux collèges.

Suite à la décision, du 20 décembre 2013, du Conseil Général de mettre fin à la production des repas par la cuisine centrale de Meulan au collège de la Montcient à Gaillon et J. Vilar et  P.Verlaine des Mureaux, les  conseils d’administration ont dû se prononcer sur leur adhésion à un groupement de commandes départemental pour concéder la restauration à une société privée.

La décision a été diversement appréciée par les parents d’élèves et les équipes pédagogiques qui se sont soumises aux exigences du fait accompli à compter du 1er septembre 2015. Quant à la cuisine centrale, elle n’est pas hostile à un groupement de commande de denrées. Il va s’en dire que ces solutions sont les plus favorables économiquement pour les établissements mais pourra-t-on avoir une maitrise de qualité des repas  et de service par les usagers ? Je partage les craintes et je m’associe aux demandes de suivi par les Chefs d’établissements et les parents d’élèves en ce qui concernent les prestations du délégataire.

J’ai également demandé en commission départementale de mettre, dès 2015, le tarif unique de demi-pension qui doit harmoniser à la fois les coûts et la qualité des repas à l’échelle du Département et que les incidences de ces décisions n’affectent pas le personnel de restauration actuellement employé dans ces établissements.

A priori, l’arrêt d’exploitation de la cuisine centrale de Meulan ne doit pas avoir d’incidence sur les fonctions des personnels ATC des trois établissements satellites. Au lieu d’être desservis par Meulan, ils le seront par la société privée et poursuivront leurs activités sans changement.

Par contre pour le collège Henry IV, la production de 500 repas au lieu de 800 et la suppression des livraisons  impliquent la suppression de 5 des 15 postes dont bénéficie cet établissement avec un impact sur le redéploiement de trois titulaires. Je demande que le traitement individuel des situations de ces personnes se fasse sur la base du volontariat, de la formation et de la promotion prioritaire.  Je ne me fais pas d’illusion sur le devenir de la cuisine de Meulan Henry IV, il sera difficile de maintenir la capacité de production de repas à un tarif réduit. Ce qui veut dire que le passage en restauration privée est probablement au bout du chemin ?

Avec les Parents d’élèves et les gestionnaires des établissements nous resterons vigilants et nous ne manquerons pas d’agir pour exiger un traitement digne des élèves et de la confiance accordée au Département par les Conseils d’Administration.

 

 

Partager ...Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+

Laisser un commentaire