Commission Départementales 7 & 14 février 2014.

Je suis scandalisé par le vote de la majorité qui attribue une subvention d’1 million € à la société Général Electric de Buc. Cette société déclare un chiffre d’affaire d’1 Milliard 371 millions 518 253 € de bénéfice d’exploitation et figure parmi les 10 multinationales les plus importantes cotées en bourse dans le monde. Cette demande serait faite par la Présidente du groupe France au Président du Conseil General, quel culot !

Quand on supprime progressivement les aides sociales qui relèvent de la compétence obligatoire du département après avoir augmenté les impôts départementaux en 2011 de 15%, au prétexte que le département ne percevrait plus assez de recettes, c’est intolerable. Devant le chantage à l’emploi et l’absence de garantie formelle d’une réelle contre-partie, le groupe de gauche a demandé de se limiter à un prêt remboursable à condition que cette «petite somme» au regard des profits gigantesques de l’entreprise soit absolument nécessaire à sa survie dans les Yvelines.

J’ai voté avec le groupe de gauche contre cette subvention indigne au regard des finances publiques de notre département.

 Un avis de principe relatif a la gestion du Fonds Social Européen (FSE) sur la période 2014/2020 a été soumis à l’assemblée faisant suite à la réorganisation par le gouvernement des attributions entre l’Etat, la Région et les Conseil Généraux. Notre communautés d’agglomération Seine & Vexin est déjà très engagées dans les dispositifs de remise à l’emploi et du rapprochement des plus éloignés des acteurs du monde de l’entreprise. J’ai demandé que les fonds dédiés au CG 78 ne soient pas réservés aux seuls bénéficiaires du RSA ou au seul financement du Plan Départemental d’Insertion (PDI) mais élargis à tous les publics en difficultés. Pour ce faire, j’ai souligné la qualité des premières rencontres avec les techniciens du département et j’ai demandé de poursuivre dans le sens d’un pilotage concerté entre partenaires avec les communautés d’agglomérations.

 Collèges : Mise en conformité des ascenseurs et monte charges à Henry IV, Jules Verne, Paul Verlaine, de la Montcient.Dotation pour le renouvellement d’équipement en matériel et mobilier : La Montcient 8330€, Henry IV 14 260€, P. Verlaine 24 300€, J.Verne 14 470€, J.Vilar 23 330€, Mercier 136 918€.Subvention de fonctionnement pour le personnel du collège Mercier de Meulan 130 078€.Répartition du fonds départemental de solidarité, ce fonds est destiné à diminuer les charges de demi-pension des familles en difficulté : Gaillon Montcient 1100€, Les Mureaux J.Verne 1100€, P. Verlaine 10 300€, J.Vilar 5200€, Meulan Henry IV 6700€, Mercier St Paul 1300€.Subvention de 610€ pour les classes c’accueil d’élèves non francophones aux Mureaux J.Verne, J.Vilar.Complément de dotation de fonctionnement pour augmentation des effectifs aux Mureaux 3278€ à J.Vilar et 2869€ à P. Verlaine ainsi que 500 € pour les classes de 3éme a option découverte professionnelle.

 Ecoles : Subventions de 1900€ pour le fonctionnement des classes d’inclusion scolaire des élèves porteurs de handicaps : Les Mureaux école jean Jaurès, Paul Raoult. Subvention de 610€ pour les classes d’initiation aux élèves non francophone aux Mureaux : Ecole E. Zola, J.Jaurès, P. Brossolette.

 Sport : Subvention de fonctionnement aux Mureaux 102 € Aikido club , 292 € cercle aqua sport, 1015 € Les Mureaux sport Judo, 263 € les mureaux multisport, 84 € booling LMBA, 211 € sport loisirs adaptés, 1929 € Gymnastique volontaire, 696 € bleu marine compagnie, 140 € Petanque, 233 € compagnie d’arc, 1268 €Association omnisport, 1432 € club gymnastique, 102 € vélo club, 479 € Val de seine tennis, 84 € Rive Wielco compagnie, 1062 € Judo ALMJ, à Hardricourt 834 € Union Sportive et 963 € AMMH , à Meulan 498 € gymnastique volontaire, 1163 € tennis club, 989 € Athlétique club, 340 € académie de karaté do, 340 € union de tennis de table, 370 € cercle des nageurs, 946 € club néo meulanais.

 Coopération décentralisée : Micro projet pour adduction d’eau de l’association pour le Développement de Leleckon (Sénégal) en partenariat avec une association de techniciens retraités : 12000 € en investissement et 500 € en fonctionnement.  

 Routes : Poursuite des études préliminaires de liaison A13- RD 28 au niveau de la vallée de la Montcient, concertation préalable au titre de l’article L300 du code de l’urbanisme  sous réserve d’un consensus sur le tracé complet avec les communes concernées.       

 

Partager ...Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+

Laisser un commentaire