Commissions départementales 07&14 juin 2013.

La présentation du compte administratif 2012 confirme la perte de recettes brutes (-2,6%) et l’augmentation des dépenses hors péréquation (+2,3%). Il va sans dire que l’autofinancement ne fait que fondre d’année en année avec une véritable inquiétude pour 2014.

 Il faut noter que l’aide socialeobligatoire présente une forte majoration avec l’augmentation des aides pour le handicap (22%), une inflation des bénéficiaires du RSA et une relative stabilité de l’APA. On sait d’ores et déjà que l’aide financière de l’Etat ne sera pas à la hauteur des besoins, comme pour tous les départements, imposant une gestion et des choix de priorités douloureuses, voir le retrait pur et simple des contrats signés, non engagés.

 Le groupe de gauche regrette malgré tout la suppression de l’aide aux communes (participation de 15%  pour l’entretien des écoles), la dégradation des routes après la saison d’hiver dûe au mauvais revêtement superficiel et la réduction des Eco crédits. Même si un contrat départemental est toujours négociable, on sait la complexité de montage des dossiers et leurs incertitudes d’aboutir en cas de retrait d’un financeur.

 Sur les quatre passerelles de franchissement de Seine, je demande que soit intégrée l’étude plus globale de maillage routier. Par exemple le fait de dégager les piétons et les vélos du pont Rhin et Danube aux Mureaux doit permettre d’envisager une troisième voie pour les transports en commun. Le vice président aux routes me confirme la faisabilité de cette voie de dégagement mais demande quels sont les engagements des communes des deux rives pour aménager les dégagements et éviter l’effet entonnoir.

 En ce qui concerne l’expérimentation d’extinction des éclairages publics, hors agglomération, sur les RD, elle sera poursuivie et étendue à d’autres tronçons. Cette mesure n’a pas entrainé d’augmentation accidentogène mais permet une réelle économie d’énergie. Seules les communes dont les Maires souhaitent maintenir l’éclairage auront une remise en état des installations et un transfert des charges intégrales. (Ecquevilly et Aubergenville).

 Je suis également intervenu pour rappeler notre attachement aux services rendus par les PMI et les Plannings familiaux à l’occasion de la prorogation des conventions pour une année avec les associations et les hôpitaux. Nous souhaitons que toutes les modifications de l’organisation territoriale soient soumises à l’avis des élus locaux. Le projet de réorganisation sera mis à l’ordre du jour de septembre.

 Collège privé : subvention de fonctionnement de 1177€ en direction de 9 élèves porteur de handicap attribuée au collège St Pierre St Paul de Meulan.

 Culture : subvention maintenue au niveau de 2012 accordée au conservatoire à rayonnement communal Gabriel Fauré des Mureaux à hauteur de 46 259€ et reconduction de l’aide au fonctionnement de la société de musique « la meulanaise » pour 762€.

 Environnement : aide aux espaces naturels sensibles (ENS) à hauteur de 50% du montant hors taxe, à Vaux sur seine pour l’achat de 3 terrains permettant la réalisation d’un espace paysager public de 8545€ et à Evecquemont pour l’achat de 3 parcelles permettant la réalisation d’un passage de circulation douce sécurisée dans le massif de l’Hautil de 21200€.

 Sport : (Toute petite) subvention de 500€ pour l’organisation de la 4eme course du Val de seine accordée au Vélo club des Mureaux.

 Gendarmerie : révision du loyer de la caserne de Meulan en attente de transfert des appartements à Ecquevilly.

Partager ...Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+

Laisser un commentaire