« FOUTU » CAMION ! ELECTION A.R.S. « FOUTUE ».

 « Foutus » camions ! Deux feux en une semaine sur l’autoroute A13. L’un deux m’a immobilisé deux heures comme des centaines d’automobilistes. Comme moi, ils ont du justifier à leur chef  leurs absences successives. Dur pour ceux qui avaient déjà enterré, la semaine dernière pour la troisième fois, l’arrière petite cousine de Province mais ces retards étaient bien réels.

 Me rendant à Versailles pour être candidat à la Présidence de la conférence départementale sur la santé, je n’ai pu faire retarder le vote malgré mon appel téléphonique aux organisateurs et je regrette qu’il n’en ait pas été tenu compte. Après moi, sont arrivés, les Directeurs d’Etablissements de Santé de Mantes et de Meulan, Madame la Maire- Conseillère régionale, Françoise Descamps, les représentants des Maires de Mantes-la-Ville et de Limay ainsi que des Directeurs de centres sociaux.

 La Conférence départementale de territoire de santé a pour mission de préparer, avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), la répartition des établissements de soins publics et privés, des établissements sociaux en direction des jeunes, des personnes handicapées et âgées, de l’organisation de la permanence des soins, de la médecine préventive et du travail … C’est bien là que doit s’exprimer une véritable démocratie de territoire permettant l’expression de tous les acteurs du département mais je dois constater que les zones d’exclusions du département et de difficulté d’accès aux soins sont malheureusement concentrées autour du tracé de l’A13 : Trappes, Mantes la jolie, Les Mureaux, Poissy qui n’ont pu exprimer leurs voix.

 Je suis d’autant plus inquiet après l’exposé du diagnostic départemental, par le représentant de l’ARS, qui a surtout montré une bonne santé globale de notre population et un nombre suffisant d’établissements médico-sociaux. On ne peut ignorer que les Yvelines est un département de contrastes, globalement riche, avec un nombre très important de cadres supérieurs qui donnent de bonnes performances statistiques en qualité de santé de la population mais les quatre poches d’exclusions (Trappes, Mantes, Les Mureaux, Chanteloup) sont tout à fait superposables aux difficultés de Seine Saint Denis. Il ne faut pas l’ignorer.  

 Le refus de prendre en compte un événement impondérable malgré l’information des organisateurs a tout simplement confisqué l’expression démocratique de l’Ouest du département. La seule candidate présente, représentant les établissements privés, est élue sans panache. Les représentants de l’ARS, dont son directeur présent, peuvent se rassurer. Ils n’auront pas de soucis pour restructurer les services publics. A ce jour, nous n’avons toujours pas connaissance du Bureau de la conférence ?!!!

Partager ...Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+

Laisser un commentaire