Réunion publique: RER E

L’annonce de l’arrivée du RER sur notre territoire peut redonner un grand espoir au territoire du Centre Seine Aval. Il dispose d’atouts et de faiblesses, comme j’ai pu le rappeler lors de l’étude du bassin de vie pour l’élaboration du projet d’agglomération. Pôle industriel automobile et aéronautique, proximité du parc du Vexin, axe Seine du Grand Paris (Paris-Rouen-Le Havre) et zones résidentielles aisées mais aussi…des zones urbaines sensibles (Val fourré, Les Mureaux, Chanteloup), plus de 30% de logements sociaux et taux d’emploi de 69% contre 92% en île de France, et plus récemment avec la crise économique et la politique libérale, la désindustrialisation et la mise en concurrence avec des villes nouvelles (St Quentin, Cergy). Le développement des transports est un des trois piliers essentiel au développement de notre territoire Centre Seine Aval avec l’emploi et le logement.

Pour moi, si la ligne J (Paris-Mantes via Conflans), ne voit que l’amélioration du matériel roulant d’ici la fin 2014, sans réduction du temps de parcours, la réflexion sur les modes des « rabattements bus » des villages vers les gares RER et l’implantation de parkings en périphérie doit se poursuivre. De même, la possibilité de mise en service de « dessertes » internes au territoire Centre Seine Aval doit faciliter le déplacement des usagers selon leurs besoins depuis Aubergenville-Flins ou Epône. Quant à la traversée du pont de Meulan-Les Mureaux : patience ou téléphérique ?

Partager ...Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+

Laisser un commentaire